Faire travailler son argent par le biais d’un contrat d’assurance vie

Faire travailler son argent avec l'assurance vie

Différents produits bancaires sont appréciés actuellement, mais l’assurance vie est de plus en plus populaire. Il s’agit d’un contrat que l’on pourrait assimiler aussi à une épargne : elle est apte à nous permettre de profiter d’une rente durant sa retraite, ou de constituer un capital qui pourra être transmis à ses successeurs à la fin de sa vie.

Une variation digne d’intérêt

Ce n’est pas par hasard si les SCPI et cette épargne sont souvent associées, on pourra profiter des atouts de chacune.

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, appelées également SCPI, ont trait à tout ce qui touche aux investissements locatifs, et le souscripteur peut déterminer combien de parts il désire acheter.

Utiliser dans un même produit financier assurance vie et SCPI est risqué, mais le gain est concret, parce que les bénéfices locatifs seront allégés en impôts, l’une des raisons qui font l’attrait de cette association.

Quelles sont les particularités de l’assurance vie ?

L’une des vertus de ce produit bancaire se constate en outre dans les dispositions liées à l’imposition offertes lorsqu’on devient souscripteur. C’est seulement sur la quote-part correspondant au bénéfice effectué que s’applique l’imposition, si l’on retire son capital.

L’assurance vie offre un plafond sans limite. Qui plus est, on aura la capacité de procéder à un rachat de son contrat, pour bénéficier de taux plus intéressants.

En plus, en cas de disparition, on ne règlera pas de droits de succession, jusqu’à la somme de 152 500 E. Le barème passe à vingt pourcents pour des sommes allant au delà, et ce jusqu’à 700.000€.

La configuration d’assurance vie parfaite, objectivement, n’existe pas : néanmoins, chaque client pourra choisir le contrat qui lui correspondra parfaitement, monosupport ou non, avec ou sans risques.